Le Yoga pour mieux vivre

Article écrit par Marie-Claude Marcotte
Source : lapressetouristique.ca

Que faites-vous pour vous? Vieillir en santé, corps et esprit, demande de prendre du temps pour soi. Simonne Lafrance en est l’exemple parfait. La pratique du yoga, cadeau qu’elle s’est offert il y a 20 ans, est aujourd’hui un mode de vie dont elle ne peut se passer. Enseignante depuis 2002, elle est formelle : « Il n’y a pas d’âge pour pratiquer le yoga, pas d’âge pour s’y mettre. »

« Que fais-tu pour toi? » Le jour où son médecin lui a posé la question, elle avait 39 ans. Dédiée à sa famille et à sa carrière, submergée par les responsabilités et négligeant de prendre soin d’elle, le stress avait dégradé sa santé. Simonne a compris. Vingt ans plus tard, à 59 ans, elle se dit franchement plus en forme qu’à 39. Son problème physique s’est résorbé et la médication est chose du passé; le yoga lui a sauvé la santé.

La santé par le yoga

Le mot yoga signifie « union », celle du corps, du souffle et de l’esprit. Plus concrètement : « Je passe par le corps, par la respiration, pour diminuer les agitations de mon esprit », explique Simonne. La pratique du yoga repose sur une philosophie et propose un mode de vie sain. « C’est une discipline globale qui nous permet de vivre en santé ». Aspects psychologique et physiologique rassemblés, le yoga nous amène à mieux vivre. Nombreux sont les bienfaits : souplesse du corps, pour « faire nos activités agréablement mieux »; équilibre, autant mental que physique; détente, pour une meilleure gestion du stress et un meilleur sommeil. La pratique permet également « d’améliorer nos réactions, notre état d’être général », souligne Simonne.

Nous le savons et nous le vivons : aujourd’hui, le stress prédomine, et ce peu importe l’étape de la vie. Nous croyons, à tort bien souvent, qu’une fois à la retraite, nous en serons libérés. Maladie, problèmes vécus par les enfants, insécurité financière, douleurs, et ainsi de suite, sont toutes des situations qui déclenchent le stress, ce grand responsable de la détérioration de notre santé. « La pratique du yoga permet de vivre les épreuves plus sereinement et sainement », assure Simonne.

 

La non-performance

« Vouloir s’améliorer tout en suivant son propre rythme, c’est une chose, le désir de performance, c’en est une autre », clarifie Simonne. Le yoga apprend à ne pas être dans la performance et à plutôt respecter notre corps et nos limites. « Le yoga n’est pas une question de performance et de dépassement, mais bien une attitude envers soi et les autres », précise-t-elle.

La respiration : un outil à connaître

L’enseignante met l’accent sur la respiration. « C’est un outil extraordinaire et tellement peu connu! » Elle invite ses élèves à exécuter les mouvements avec une conscience respiratoire. Quand inspirer, quand expirer; la façon d’utiliser la respiration fait une grande différence. « On veut relâcher les tensions », ajoute Simonne. Elle donne un truc : « Règle une alarme, trois fois par jour, cinq minutes. Ferme tout. Et tu respires. Prends le temps. »

Le Viniyoga

Des techniques de yoga, il en existe plusieurs; le Viniyoga c’est celle que Simonne a choisie. Son fondateur soutient que ce n’est pas aux gens à s’adapter au yoga, mais plutôt au yoga à s’adapter aux gens. « Je ne veux pas la posture parfaite, mais plutôt l’ajuster selon la condition de chaque personne, peu importe l’âge », explique Simonne. Pour se le permettre, elle limite le nombre de personnes par groupe à dix ou douze, selon le niveau.

Simonne Lafrance a fondé le Centre de yoga Mieux-vivre situé à Mirabel. Elle est passionnée, convaincue et convaincante : « La pratique du yoga nous prépare à mieux vivre notre quotidien, à chaque étape de la vie. »

 

Pour la découvrir : www.yogamieuxvivre.ca.
Source : lapressetouristique.ca